article presse
quepasajunioworkshopsFlyerTablaoJunioJapon2007

 

 

 

 

Lors du dernier concert à Couches en Saônne-et-Loire avec Paco el Lobo et Karine Gonzales:

Dans le cadre 7ème Festival Musiques & Passions, le premier concert de 2014 nous a laissé présager une saison exceptionnelle avec le ‘’Trio Flamenco’’ qui fêtait son retour d’une tournée mondiale qui l’a conduit du Japon à l’Australie en passant par les États-Unis.

Le leader du groupe, Paco El Lobo, est un gitan habité par la musique flamenco… Plus encore, habité par toute l’Andalousie. Une voix d’une puissance inouïe, parfaite pour chanter ce cri qu’est le flamenco. À la guitare, son jeu est sobre et coulé. C’est le sud espagnol qui nous remonte du fond des âges. C’est brut de décoffrage, fort, même parfois violent et pourtant, dans le même temps, d’une virtuosité époustouflante et totalement contrôlée. Sa guitare et surtout celle de Cristóbal Corbel semblent jumelles tant elles se complètent, s’emmêlent, se répondant, se mettant réciproquement en valeur ; c’est une musique qui nous porte ailleurs, quelque part en Andalousie, dans un autre monde, dans une autre époque. Cristóbal Corbel cette belle gueule de gitan joue comme un dieu, c’est la virtuosité à l’état pur.

Le chant de Paco et les guitares portent une Veronica Vallecillo aérienne et violente qui danse un flamenco d’une intensité exceptionnelle : elle vole en frappant le sol : à elle seule, elle est le Flamenco

Ce qui frappe dans ce trio, c’est une virtuosité instrumentale et une gestuelle étourdissante de la danseuse qui suit tous les rythmes, toutes les couleurs hors de tout ce que nous connaissions du flamenco. Entendre le ‘’Trio Flamenco’’, c’est comme entendre le chant de l’Andalousie qu’on dirait surgi de la mémoire collective du flamenco.

Les trois artistes nous ont  offert un magnifique spectacle alliant guitare, chant et danse : une rencontre flamenca dans ce qu’il y a de plus sobre, de plus authentique et de plus pur. Du très grand art parfaitement à son aise dans le cadre chaleureux d’un théâtre de Clermont l’Hérault empli d’un public plus qu’enthousiaste qui a fait une ovation aux trois artistes !

Gilles Deketelaere

Vice-président des Amis des Orgues de Clermont l’Hérault